Paule FUMOLEAU-MINIGGIO « FUGGIO », née en 1953 à Tlemcen (Algérie), a fréquenté l'école des arts plastiques des Pays de Loire ainsi que des ateliers de dessin, peinture et sculpture dans lesquels elle a poursuivi sa formation pendant plusieurs années avec les conseils de professionnels.

L'huile et l'acrylique, propices à un travail de matière vont naturellement l'amener vers l'abstraction.

Tout son travail de recherche débute par la gestualité.
Chaque oeuvre naît ainsi par le mouvement, richesse et source de la vie, moyen précieux de l'expression, de la rencontre et de la communication. Le trait a sa propre vie, il doit allier puissance et délicatesse pour l'exprimer. Il restitue naturellement l'expérience accumulée du peintre traduite par l'émotion profonde à laquelle se conjugue l'imprévu de la lumière et de la matière.
L'oeuvre de Fuggio est une peinture intérieure.
Le travail spontanné de la recherche est ensuite intégré dans une construction rigoureuse del'espace.

Comme dans les estampes japonaises, la subtile relation du plein et du vide intervient dans la composition au même titre que les lignes épurées. Les blancs permettent à celui qui regarde de vivre les lignes et les formes du tableau et de laisser libre cours à l'imaginaire.

Les jeux de transparences, les contrastes de couleurs et leur valeur, l'ombre et la lumière sont autant de moyens utilisés par l'artiste pour donner à ses toiles une profondeur, symbole de l'espace infini, indispensable à l'appréhension de l'oeuvre et à la traduction de l'émotion, moyen d'échange avec le public.


 
        Cécile FAVER CRITIQUE Presse Océan

Fuggio communique ses émotions à travers des résurgences abstraites.
C'est précisément le mouvement qui libère un jeu de lignes épurées, associées à une exigence technique de tous les instants.
 
Les matières sont travaillées en contraste avec le trait souvent noir issu de recherches gestuelles.
La composition de chaque toile parle d'elle-même : cela se traduit sur le plan graphique par sur subtile relation du vide et du plein, du blanc au noir, du mouvement à l'équilibre. Avec des alternances d'ombres et de lumières, les lignes s'échappent et laissent toute une partie apparemment vide, symbole de l'espace infini.
La douceur et l'harmonie du chromatisme traduisent l'élan instantané du geste de l'artiste.

Née en Algérie en 1953, influencée par la culture africaine et ses différents séjours aux Etats-Unis et au Japon, Fuggio construit des motifs abstraits résolument novateurs qui tiennent compte des cultures occidentales et orientales.
Les signes de Fuggio évoquent des structures élémentaires conciliées à des sensations profondes et naturelles. Marquée par la valeur expressive du signe matiériste, la peinture de Fuggio stigmatise indéniablement l'imaginaire du spectateur.
      Avec force.